• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Arthur et Philippine

Arthur et Philippine - Paula Tigner

Arthur n’a que cinq ans, mais il sait déjà lire et écrire quelques dictées que sa maman lui donne à faire en exercice ludique. Sa sœur Philippine, a douze ans, elle passe son temps à lire et à écrire des histoires pour ses amies. Et Johanna, sentant son fils jaloux des exploits de sa grande sœur, profita de la situation pour lui apprendre à lire et à écrire.

Aujourd’hui, Arthur est un peu préoccupé parce qu’il doit revoir sa tante qu’il n’a pas vue depuis longtemps, et à peur de ne pas la reconnaître. Caroline, la tante d’Arthur, est d’ailleurs tout aussi préoccupée que lui, car elle viendra sans ses enfants, il lui faudra meubler les retrouvailles.

Il s’agit effectivement de retrouvailles, parce que depuis son divorce, elle n’avait pas voulu revoir la famille de son ex-mari. Puis le temps faisant son chemin, et son travail de deuil, elle avait repris contact avec Johanna, sa belle-sœur, et une date avait été décidée pour un dîner de retrouvailles. Ce jour-là, ses enfants étant chez leur père, Caroline était venue seule.

Philippine savait qu’elle reconnaîtrait Caroline, elle avait gardé beaucoup de souvenirs d’elle. Elles avaient d’ailleurs autrefois partagé beaucoup de temps ensemble. Philippine lui avait préparé un poème en guise de bienvenue. Il lui comptait le temps passé sans elle, à se demander, pourquoi les choses changent sans raison. Philippine avait sa vision de la situation bien à elle, du haut de ses douze ans. Elle avait encore bien des choses à apprendre et à comprendre de la vie. Et Arthur lui avait préparé un dessin montrant sa maison et son cercle familial proche.

Caroline était arrivée avec un bouquet de fleurs pour sa belle-sœur. Elle avait offert un livre à Philippine, et un avion à Arthur. Il l’avait reconnue immédiatement et avait couru dans ses bras. Le déjeuner avait eu lieu sur la terrasse. Caroline n’aimant pas subir les rayons du soleil, Johanna lui avait réservé une place sous l’abri soleil toile. Elles passèrent beaucoup de temps à parler de leurs enfants, des évolutions que l’une et l’autre n’avaient pu suivre suite à cet éloignement, des anecdotes de la vie scolaire, mais aussi de leurs craintes et de leurs doutes concernant l’avenir, comme de leurs certitudes positives. Elles avaient pris plaisir à se retrouver comme autrefois, et s’étaient promis de ne plus se perdre de vue.

Leur au revoir avait était chaleureux, parce qu’elles savaient que leur prochaine rencontre ne tarderait pas…

 

The author:

author

Paula Tigner, est une femme d'affaires, conférencière et blogueuse québécoise spécialisée dans les questions de stratégie de réseaux sociaux. Elle est titulaire d'une Maitrise en Sciences en Commerce électronique de l'Université de Montréal.