• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les annonces des sites Internet

Les annonces des sites Internet - Paula Tigner

Je n'aime pas voir la publicité sur le web qu'on voit un peu partout. Bon, je n'aime pas voir celle qui passe régulièrement à la télévision non plus. C'est, d'ailleurs, la raison pour laquelle je n'en ai pas. Mais, maintenant, il y a toutes sortes d'annonces qui apparaissent sur Internet, depuis quelques années, bien sûr, et ils me fatiguent. Oui, j'en ai assez de devoir cliquer sur un bouton pour sauter l'annonce en question, ou réduire une fenêtre qui vient de s'ouvrir pour m'informer de tel produit, de tel service, ou de tel jeux, pour ensuite me demander avec insistance : “vous êtes sûr que vous voulez quitter cette page ? Vous allez perdre cette merveilleuse opportunité !”

Oui, je veux la fermer, la fenêtre ! Non, je ne veux pas profiter de l'incroyable promotion que vous m'offrez ! Souvent, ce ne sont pas des services de qualité que vous voulez que j'achète, ou encore le produit ne m'intéresse pas du tout. Je ne cherche pas à me ramasser des petites fortunes en peu de temps, je veux développer un bon produit de qualité que j'aime, et qui me donne un sentiment de fierté quand je le propose aux clients prospects que j'approche. De plus, j'ai entendu dire que ce ne sont souvent que des fraudes, et que les annonces sont remplies de mensonges pour nous faire sortir notre carte de crédit, ou accepter de faire des versements avec PayPal. J'ai connu un peu de problèmes à cause d'un de ces sites. Ils me promettaient des livres qui allaient résoudre toutes mes difficultés en amour, et par la suite, je me faisais sortir, sans avertissement, 60$ par mois de mon compte PayPal. Heureusement, j'ai réussi à me faire rembourser la somme totale, mais maintenant, je prends mes précautions avant d'accepter de donner mon autorisation par Internet. En plus, ce qui est plus fatiguant, c'est que les livres ne sont pas vraiment bons, et ne contiennent que du gros bon sens.

Mais, ce qui est difficile avec des situations comme celle-là, c'est que c'est plus complexe d'essayer d'attraper les malfaiteurs. S'ils sont bons et ne laissent aucune trace de la provenance de leurs messages, les policiers ne peuvent pas les retracer. Donc, on finit par les perdre dans la brume. Ils partent avec leur argent, et ils rient dans leurs barbes, fiers de leurs coups. C'est choquant, mais c'est la vérité pure et simple.

 

The author:

author

Paula Tigner, est une femme d'affaires, conférencière et blogueuse québécoise spécialisée dans les questions de stratégie de réseaux sociaux. Elle est titulaire d'une Maitrise en Sciences en Commerce électronique de l'Université de Montréal.